Voici les idées reçues sur l’huile de coco !

Voici les idées reçues sur l’huile de coco !

Egalement appelée beure de coco, l’huile de coco est la tendance actuelle. Bonne ou mauvaise, les avis se divergent. Voici les idées reçues sur les bienfais et les méfaits de cette huile végétale.

L’huile de coco est bonne pour la cuisson

Vrai.Produit d’excellence pour apporter une touche exotique au plat, l’huile de coco extra vierge supporte aussi les hautes températures. Contrairement à d’autres huiles végétales, comme l’huile de colza ou l’huile de noix, l’huile de coco ne se délabre pas sous la chaleur, elle ne perd pas ses bienfaits et ne devient pas nuisible. Concernant la cuisson, elle est meilleure que l’huile d’olive. Par contre, son apport nutritionnel est maigre. Pas de protéine, pas de  vitamine mise à part la vitamine E (antioxydante) présente en très petite quantité et pas de minéral. Mis à part sa bonne tenue en cuisson, son seul atout reste sa teneur en agents antibactériens qui aident à lutter contre les infections intestinales. De préférence, la choisir bio et de première pression à froid.

Elle limite le surpoids

Vrai.Si elle est consommée en  petite quantité, l’huile de coco ne fait pas grossir, mais elle ne fait pas mincir pour autant. Cela reste de l’huile. On dit qu’elle ne participe pas à la prise de poids en raison de la présence d’acides gras saturés qui très vite brulés, ne se retrouvent pas dans les tissus adipeux.

Riche en acides gras saturés, elle est mauvaise pour la santé

Faux. Les acides gras saturés ont toujours eu mauvaise affluence,contrairement aux bons acides gras. Ce qu’il faut retenir, c’est que ce ne sont pas eux qui sont dangereux, mais la consommation exagérée de certains. Mieux assimilés par l’organisme, ces derniers ne sont pas stockés. Les résultats ont prouvé qu’il n’y avait aucun lien entre les acides gras saturés de l’huile de coco et les maladies cardiovasculaires. Néanmoins : à l’heure actuelle, les recherches ne permettent pas non plus de dire qu’elle protège de ces pathologies. Le mieux est de ne pas consommer plus de 10 % des apports énergétiques d’acides gras saturés au quotidien.

L’huile de coco nourrit les cheveux

Vrai. L’huile de coco rétablit la cohésion entre les écailles des cheveux. Elle crée un effet enveloppant, elle restructure l’extérieur de la fibre capillaire.il est conseillé del’appliquer en masque une fois par semaine, et laisser poser entre 30 minutes et une heure. Rincer et faire un shampoing.

L’huile de coco nourrit la peau

Vrai et faux. Comme toute huile végétale de bonne qualité, l’huile de coco adoucit et permet de restituer une bonne cohésion entre les cellules. L’épiderme ne laisse pas s’évaporer l’eau, maintient l’hydratation et ne laisse pas passer les microbes. Elle est conseillée pour les peaux sèches. Mais n’équivaut pas pour autant les huiles d’argan, d’avocat ou de pépins de figues de barbarie.Sur le visage, elle ne convient pas aux peaux acnéiques, mixtes et grasses, uniquement aux peaux normales à sèches.

Les conseils : on l’applique deux à trois fois par semaine. Si on l’utilise peu, on la conserve au réfrigérateur en la sortant minimum 30 minutes avant l’application. On l’achète bio, on favorise le travail artisanal et on privilégie un petit conditionnement opaque pour éviter qu’elle rancisse.

 

 

Share

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Revenir en haut de la page