Chef Mourad Bouadi La cuisine en héritage

Chef Mourad Bouadi La cuisine en héritage

AYANT GRANDI ENTRE LES FOURNEAUX, MOURAD EST UN CHEF CUISINER SPÉCIALISÉ DANS LA RESTAURATION D’HÔTELLERIE DEPUIS 15 ANS. FILS DE RESTAURATEUR, IL ENCHAINE LES FORMATIONS EN ALGÉRIE COMME À L’ÉTRANGER, AFIN D’ENRICHIR SES CONNAISSANCES ET VIVRE SA PASSION QUI RESTE, DEPUIS TOUJOURS, UN HÉRITAGE DE FAMILLE. RENCONTRE.
PAR SARA ZABOT

Comment vous est venue l’envie de devenir chef cuisinier ?
La cuisine a toujours été une passion que toute notre famille partageait ; mon père était restaurateur et propriétaire d’un hôtel. J’éprouvais donc, beaucoup de plaisir à passer du temps avec lui, entre les fourneaux.
Avec le temps, j’ai pu acquérir une certaine expérience qui m’a aidé à devenir chef cuisinier spécialisé dans la restauration d’hôtellerie.

Qu’aimez-vous le plus dans ce métier ?
Je dis toujours que mon père était ma plus grande influence, mais en vérité, j’adore manger. Si les autres chefs sont connus pour goûter leurs plats 7 fois avant de le servir, il m’arrive de le goûter plus que ça. De plus, qu’on n’est jamais mieux servi que par soi-même, c’est pourquoi il n’y a qu’en cuisine où je me plais.

que vous aviez auparavant dans le restaurant ‘’Le Voutain’’ ?
J’ai vraiment eu un coup de coeur pour le restaurant de l’hôtel du Val. Je me suis lancé dans cette nouvelle expérience, afin de créer une nouvelle carte qui sera très variée. Je proposerais ainsi une cuisine traditionnelle en rajoutant le raffinement et la subtilité de la cuisine française.

Comment peut-on reconnaître votre touche personnelle ?
J’ai un dressage très distingué, avant même que ne vous ne goûtiez mes plats, vous pourrez reconnaître ma cuisine grâce au raffinement de ma présentation.
Le dressage est pour moi une créativité que je prends plaisir à exprimer dans mes assiettes.
A votre avis, comment reconnaiton un bon chef cuisinier ?
Personnellement, je fais beaucoup attention au visuel.
Si un chef me propose un délicieux plat, mais mal présenté, il aura beaucoup de mal pour me convaincre.
Un bon chef cuisinier ne doit pas savoir goûter son plat seulement, mais bien le présenter aussi. D’ailleurs, je penche beaucoup vers la gastronomie française, non pas pour les saveurs qu’elle propose, mais plutôt pour son dressage bien soigné.
Quelle est la particularité de votre cuisine ?
Je joue beaucoup entre le sucré et le salé, j’aime bien varier les goûts et les saveurs. J’utilise souvent de ingrédients destinés aux réalisations sucrées pour rajouter une touche de douceur à mes plats.

UN BON CHEF CUISINIER NE DOIT PAS SAVOIR GOÛTER SON PLAT SEULEMENT, MAIS BIEN LE PRÉSENTER AUSSI.

 

Share

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Revenir en haut de la page