Pourquoi j’aime tant l’Aïd ?

Pourquoi j’aime tant l’Aïd ?

J’aime l’Aïd el Fitr. C’est la meilleure fête musulmane, à mon sens. Vous allez me dire pourquoi ? Eh bien, je raffole des succulents gâteaux préparés la veille, j’adore porter mes nouveaux fringues et être sur mon trente-etun, j’apprécie ces moments de réconciliation, de partage et ce surplus d’amour et de tendresse qui traverse les humains de mon entourage.
Oui, cet Aïd est la seule journée pendant laquelle je fais du porte-à-porte et je rends visite à tous mes proches sans me plaindre. C’est également la seule occasion pour rencontrer tout ce beau monde et se réconcilier autour d’un bon café au lait et de délicieux mets sucrés.
Je me souviens encore de moi, enfant, portant mes plus belles fringues et impatiente de retrouver mes oncles et mes taties pour remplir ma tirelire. Que ces instants étaient magiques ! J’étais heureuse. Que reste-t-il de ces moments intenses ? Aujourd’hui, les rencontres conviviales ont laissé place à la froideur, les Saha Aidkoum s’échangent par SMS et nos enfants ne récoltent plus autant de sous qu’autrefois. Nos tables bien garnies de ‘makrout’, ‘tcharek’, de ‘baklawa’ et de sablés sont désertées. N’est-il pas temps de renouer avec l’esprit généreux de cette fête ? Chez Dzeriet en cuisine, on prône le partage et la réconciliation. Soyons tous unis et retrouvons le charme de nos fêtes de l’Aïd d’antan qui dégageaient une intense spiritualité ! La rédaction de nos magazines vous souhaite une heureuse fête.
Par la rédaction

Share

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Revenir en haut de la page